Gérard Schivardi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérard Schivardi

Message par sansues le Sam 13 Jan - 0:46

Gérard Schivardi est né en 1950 à Narbonne. Il est marié et père de deux enfants.

Il est maître artisan maçon depuis 1970, toujours en activité

De 1973 à 1988 il président le syndicat des maçons de l’Aude

En 1975 il entre au Parti socialiste. Il y restera jusqu’en 2003. Depuis il n’est membre d’aucun parti politique.

En 1989 il devient conseiller municipal de Mailhac puis 2 ème adjoint en 1995 Il est élu maire de Mailhac en 2001

Le 13 février 2002 il fonde à La Caunette ( Hérault) avec des élus du Minervois « le comité de défense des communes et des services publics » dans le Minervois .

Ce comité lance une « lettre aux maires et conseiller municipaux de France pour défendre les 36 000 communes et pour l’abrogation des lois imposant le regroupement forcé des communes et détruisent les structures de libre coopération intercommunale »

Cet appel prendra une ampleur nationale à partir d’une réunion de « défense des communes » à Villeneuve les Maguelone ( 34) le 8 février 2003.,.

Gérard Schivardi animera de nombreuses réunion dans le pays en défense des communes.

En Juillet 2003 il est élu Conseiller général du Canton de Ginestas « pour défendre les communes face à l’intercommunalité forcée et pour défendre les services publics »

Le 20 septembre 2003, il prend la tête de la manifestation nationale à Paris appelée par des militants de toutes tendances , derrière la banderole : « nous voulons garder nos 36 000 communes dans la République une indivisible et laïque » Il y prononce un discours « construisons le mouvement du « non » à la constitution européenne. »

Le 4 avril 2004, il lance avec des maires et des militants de toutes tendances dont Aimé Savy maire adjoint MRC, Daniel Gluckstein secrétaire national du Parti des travailleurs , des élus militants du PCF du PS une « conférence nationale de défense des communes et des services publics »

Cette conférence réunie le 16 octobre 2004 à Ivry appellera à une manifestation nationale à Paris « pour la Victoire du vote NON » au projet de constitution européenne où il prendra la parole.

Le 16 avril 2005, il participe à un meeting à la mutualité à Paris « pour la victoire du vote NON » au côté d’élus et de militants de toutes tendances

Le 16 octobre 2005, il est un des initiateurs avec des militants de toutes tendances de la « 1 ère convention nationale pour la défense des services publics et des 36 000 communes, la reconquête de la démocratie politique et la rupture avec l’Union européenne. »

Le 18 janvier 2006 il prend la parole dans une salle comble de la mutualité à Paris « pour le respect du vote NON émis par le peuple lors du référendum du 29 mai »

Le 27 et 28 mai 2006 il participe aux côtés de militants de toutes tendances à la « deuxième convention pour la reconquête de la démocratie et la rupture avec l’Union européenne »

Le 18 novembre 2006 il prend la parole au début de la manifestation nationale qui réunit 10000 travailleurs et jeunes « pour la reconquête d e la démocratie, pour la rupture avec l’Union européenne, pour la défense des 36 000 communes, des services publics et d e la laïcité »

_________________
Attention on est surveillé!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vigilence constante!!!!!!!!!!


http://www.clefdelapaix.com/
avatar
sansues
Auror
Auror

Masculin Nombre de messages : 2015
Age : 35
Localisation : 95
Date d'inscription : 29/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum